1. Récolte
La récolte se fait à la main, à coups de machette, pour ne récolter que les cabosses mûres.


1. RÉCOLTE

2. La fermentation
Les grains de cacao, entourés de leur pulpe blanche et sucrée, sont placés dans de grands caissons en bois. Les grains y seront pendant plusieurs jours pour permettre à la fermentation de se développer. Sans cette étape, le chocolat aurait un horrible goût amer!


2. FERMENTATION

3. Séchage
Une fois la fermentation complétée, le fermier étale les grains au soleil pour réduire graduellement l’humidité des grains et mettre fin à la fermentation. La durée du séchage peut prendre de 4 à 15 jours en fonction de dame nature.


3. SÉCHAGE

4. TRI

4. Tri
Le tri des grains est effectué à la main afin de retirer les grains endommagés ou mal fermentés et toutes autres impuretés.


5. Torréfaction
Comme dans le monde du café, la torréfaction est une étape importante pour rehausser les arômes du cacao et réduire l’amertume.


5. TORRÉFACTION

6. VANNAGE

6. Vannage
Le cacao possède une mince écaille que l’on doit retirer pour produire le meilleur chocolat qui soit. Mais il n’y a aucune perte: on peut en faire des infusions ou même du paillis pour le jardin!


7. RAFFINAGE

7. Raffinage
Les éclats de cacao sont graduellement ajoutés dans un mélangeur pour permettre au chocolat de devenir lisse crémeux, d’y réduire l’amertume et de développer les saveurs.


8. Tempérage
Cette étape est essentielle pour permettre une parfaite cristallisation du chocolat. Ceci permet d’uniformiser les saveurs, la couleur et la brillance.


8. TEMPÉRAGE

9. MOULAGE

9. Moulage
Chaque tablette est moulée à la main, dans nos superbes moules Avanaa!


10. Emballage
Une fois tant d’énergie déployée pour faire cette tablette de chocolat, elle mérite un bel emballage, n’est-ce pas?


10. EMBALLAGE

11. DÉGUSTATION

11. Dégustation
Laissez-vous surprendre par nos délicieux chocolats aux saveurs riches et complexes. Avertissement: il vous sera très difficile de retourner au mauvais chocolat cireux vendu en pharmacie!